top of page

La consommation de cocktails en France



L’ère du simplissime

Les années 1980 en France ont marqué un tournant dans la culture des boissons, avec l'émergence de la tendance du cocktail. Cette décennie a vu l'ouverture de nombreux bars à cocktails, passant d'environ 300 à plus de 1 000 établissements. Les cocktails sucrés et fruités, tels que le Cuba Libre et le Mai Tai, sont devenus emblématiques de cette ère, tandis que le Mojito a gagné en popularité. Les barmen étaient souvent perçus comme de simples mélangeurs, produisant des cocktails en grande quantité pour satisfaire une clientèle en quête de douceur et de saveurs fruitées.


L’avènement des cocktails tropicaux

Dans les années 1990, la tendance a évolué vers des cocktails tropicaux, avec des classiques comme le Piña Colada et le Daïquiri aux fraises. Cette décennie a également vu une augmentation significative du nombre de bars à cocktails, consolidant la place des cocktails fruités dans la culture des boissons en France.


Le retour des classiques

Le début des années 2000 a marqué un retour aux cocktails classiques, tels que le Martini, le Negroni et le Old Fashioned. À cette époque, il y avait plus de 2 000 bars à cocktails en France, et la notion de "Happy Hour" est devenue populaire, incitant les clients à explorer une variété de boissons classiques.


L’ère de la mixologie créative

La décennie suivante a marqué une véritable révolution dans l'univers de la mixologie en France. En 2019, le nombre de bars à cocktails a atteint environ 3 000 établissements, enregistrant une augmentation de 10 % par rapport à l'année précédente. Les ventes de spiritueux haut de gamme ont augmenté de 4 % en 2017, plaçant la France au deuxième rang en Europe en termes de consommation de spiritueux, après la Russie.


L’avenir des cocktails en France

La scène de la mixologie en France est aujourd'hui plus dynamique que jamais, avec des données actuelles qui montrent que 53% des Français consomment un cocktail à chaque sortie. Les ventes de cocktails ont connu une hausse de 7% par rapport à 2021, illustrant la popularité croissante de ces boissons.


Les cocktails à domicile

De plus, 51% des personnes déclarent boire des cocktails à domicile, avec des variations significatives selon les tranches d'âge :

- 61% des 25-34 ans en consomment régulièrement

- 8% des 35-44 ans en consomment régulièrement

- 21% des personnes en consomment de temps en temps

- 36% n'en consomment jamais à domicile.

Les raisons pour lesquelles certaines personnes ne consomment pas de cocktails chez elles sont diverses. 30% préfèrent se rendre dans un bar pour profiter de l'expérience, 24% estiment ne pas avoir le matériel nécessaire, et 22% considèrent que ce n'est pas pratique d'avoir tous les ingrédients chez eux.


Il est intéressant de noter que le Mojito est le cocktail préféré des Français, confirmant sa position de choix parmi les amateurs de cocktails dans le pays.

4 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page